IMPERATOR – Le JDR de la Rome antique en financement participatif : un premier test convaincant

Une fois n’est pas coutume, je vais faire la promotion d’un jeu de rôle (JDR) en financement participatif : IMPERATOR, édité par JDR Editions.

Ce jeu met les joueurs au cœur de l’histoire de la Rome antique, les possibilités y sont vertigineuses, des luttes de pouvoir aux batailles épiques, des conquêtes jusqu’aux confrontations avec une magie mystérieuse (et je suis certain de ne pas envisager nombre de possibilités). Si le jeu est conçu pour les scénarios courts et les campagnes, il reste facile d’en envisager la profondeur dans ce dernier cadre.

Le projet est déjà financé mais mérite largement de voir ses ventes grandir tant il offre des perspectives d’années de jeu. Pour en savoir plus, pour posséder le précieux objet mais surtout pour y faire jouer, suivez le gladiateur (ou cliquez dessus si vous préférez).

Lire la suite

Le JDR mag automne 2019 est dans les kiosques

Le JDR Mag collection automne 2019 est sorti depuis quelques semaines.

Voilà le nouvel opus, et le seul, je me répète, à sortir chez votre meilleur marchand de journaux, si bien que l’y retrouver est très rassurant mais aussi un peu triste. En effet, je me souviens d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître où Casus Belli et quelques concurrents faisaient les fiers sur l’étal de maisons de la presse aujourd’hui devenues rares.

Si j’ai fait l’impasse sur le précédent numéro, je me suis senti plus en phase avec le numéro 47 ici rapidement présenté et peut-être prochainement critiqué à la loupe.

En effet, la couverture me donne envie de relancer une partie de l’Appel de Cthulhu durant l’hiver. Les critiques ludiques concernent notamment des jeux auxquels je donne à jouer actuellement, à savoir Shadowrun Anarchy et FACES. Un article sur la sonorisation de partie, des inspirations littéraires autour de Starwars et Cthulhu, le dossier sur place donnée aux femmes dans le jeu de rôles sont des sujets qui m’intéressent. Restent les scénarios qui me semblent très orientés « Héroïc Fantasy », je vais voir si je pourrais y piocher des idées même si je me suis quelque peu éloigné de ces univers ces derniers temps.

Au menu :

NOTULES LUDIQUES

ENTRETIENS
Rencontre avec Ed Greenwood
Rencontre avec Matthias Haddad

DOSSIERS
Un peu de sociologie
Se serrer les coudes autour de la table
Entretien avec Maïa
Féminin, mode d’emploi

ON Y A JOUÉ !
Les Oubliés
Star Trek Adventure : Le Quadrant Bêta
Deep Six et F.A.C.E.S
Initiation au JdR fantastique contemporain
Shadowrun Anarchy

SCÉNARIOS & AIDES DE JEU
Scénario D & D: L’ombilic des monstres
Aide de jeu D & D: Fiches de personnage
Scénario Les Oubliés: La bataille du pic d’azur
Scénario Vampire L’Âge des Ténèbres V20: Au nom de Philippe Auguste
Tuto Musique: Sonoriser une partie

RECETTE
Gruau de maïs des Anciens, oeuf de cockatrice sous la braise

INSPIRATIONS
Essai: Cthulhu !
Roman: Riposte: Dette de vie
BD: Les Sanson

ASPIRINE
Les neuf voies du fun
Techniques d’expression avancées

Quand Tolkien s’expose en grand format et en jeu de rôle

Du 22 octobre 2019 au 16 février 2020, la Bibliothèque Nationale de France organise une formidable exposition consacrée à Tolkien : Tolkien, voyage en Terre du Milieu.

L’exposition, de formidable ampleur (300 pièces sur 1000 m²), veut faire la part belle aux cultures de l’imaginaire, tel un voyage littéraire et visuel dans la vie, l’oeuvre et les inspirations de l’auteur (je renvoie au communiqué de presse, bien plus explicite et évocateur).

Tout cela s’annonce spectaculaire, d’autant que le jeu de rôle sera aussi à l’honneur grâce à la participation de la Fédération Française de Jeu de Rôle parmi les animations culturelles organisées à l’occasion de cet événement.

Qui n’a pas hâte de prendre part à cette fabuleuse aventure ?

Le JDR Mag n°46 « été 2019 » est en kiosque

Le JDR Mag estival est sorti il y a quelques semaines.

TITAM - JDR Mag

Tombé par hasard sur cette édition chez mon revendeur habituel ; blême et frissonnant dans la boutique à la climatisation soudainement excessive, j’ai réussi à ne pas céder à l’achat compulsif. J’avoue que cet exercice contraint d’une critique du mag commence (déjà ?!) à me lasser, j’en perds le plaisir d’une lecture agréable. Reste l’objet, toujours aussi beau et attrayant, si bien que je sais que je craquerai à nouveau. Des regrets ? Un peu ; car je l’ai évidemment feuilleté et ai tout de suite été accroché par le scénario Shadowrun mais aussi la section inspirations. Dans le même temps, le dossier sur le Grandeur Nature m’a clairement moins aguiché.

J’admets préférer nourrir justement l’imaginaire des lecteurs dans les prochains articles de ce blog et vous laisse le soin de découvrir cet excellent magazine, dernier de son espèce à traiter en kiosque de jeux de rôles !!

De plus, j’ai une vie professionnelle et familiale bien remplie, une liste de livres à lire interminable et la volonté tenace de maintenir la flamme chez mes joueurs, sortis du grenier en même temps que mes manuels de règles. Mais la solution pour continuer à faire vivre le JDR à ma table ne se cache-t-elle pas dans le vivier créatif actuel aux règles efficaces et aux visuels soignés ? La réponse dans les prochaines semaines avec un scénario original pour FACES, la suite de ma critique de Shadowrun Anarchy sous la forme d’un « scenario-playtest » et le retour des inspirations littéraires et graphiques !!!

J’en profite pour rappeler le nom de l’éditeur : TITAM FRANCE (sa page Facebook). Je vous rajoute le lien de la version PDF du magazine, disponible à l’achat sur le site (tout comme la version papier), et le sommaire est offert :

NOTULES LUDIQUES

DOSSIER: GN
Les jeux de rôle: de la table au Grandeur Nature
Le GN Romanesque

ON Y A JOUÉ!
Abstract Donjon
Méga 5e Paradigme
Starfinder
LongueVille

SCÉNARIOS & AIDES DE JEU
Scénario Shadowrun 5: Total Eclipse of the Heart
Scénario Abstract Donjon: La Danse de l’eau n’amuse que les noyés
Scénario Starfinder: Le Retour du Quasit
Scénario Star Wars: Dark Side of the Moon

RECETTE
Recette pour Tecumah Gulch: Brochette de crotale à l’estragon mexicain, cactus au piment sous la braise

INSPIRATIONS
Portrait: Edmond Locard
Exposition: Les Royaumes oubliés
Nemrut Dağ, le trône des dieux
L’Eukratideion

ASPIRINE
Se coordonner en JdR autour de l’émergence et du consensus
Aujourd’hui, on achète du vent

Et si vous étiez dans l’arène de Street Fighter 2, que feriez-vous ? Chronique d’un JDR oublié

Au détour d’une navigation sur le net, je découvrais que Jeudi JDR ressortait enfin un opus de « Jeudi-JdBières ». Cette émission, parfois faussement bordélique, met en valeur avec indépendance et passion le jeu de rôle, avec des critiques, des rencontres et interviews… Pour l’occasion, cet épisode est tourné dans le caveau d’une taverne qui fleure bon le houblon et donne envie de s’attabler avec ces spécialistes de la narration. Parmi eux, l’auteur et blogueur Antoine St. Epondyle dont je recommande l’excellent site.

Et là, au détour de discussions enflammées, vient un coup de cœur proposé par un invité en forme de redécouverte : Street Fighter – The Storytelling Game. Ecoutant en mode podcast, je stoppais mes tâches chronophages pour halluciner de tout cœur avec l’équipe de la chaîne Youtube. La review est suffisamment parlante pour s’y intéresser (vidéo calée sur la dite chronique).

Après quelques instants de nostalgie à la pensée émue de la salle d’arcade la plus proche du lycée, j’ai fait quelques recherches. Le jeu de rôle est sorti aux Etats-Unis, en partenariat avec Capcom, en janvier 1994 (3 ans après l’arrivée du jeu vidéo sur borne et deux ans après la sortie sur Super Nintendo) ; plusieurs suppléments ont ensuite été imprimés. Ce jeu, jamais traduit en français, est produit par White Wolf Publishing. Pour rappel, c’est la société américaine qui a édité Vampire : la Masquarade, Werewolf, Mage : the Ascension, etc. Voir Street Fighter à coté de ces jeux, pour la plupart axés sur le monde des ténèbres, peut paraitre incongru ; j’admets que cela rend cet ouvrage d’autant plus étonnant.

Lire la suite

Inspiration littéraire pour jeux de rôle(s) – Running Man de Richard Bachman (alias Stephen KING)

Ed. J’ai lu / coll. Polar / 1996 / d’abord édité par l’auteur sous son pseudonyme Richard Bachman

2025. Dans l’espoir de sauver sa fille de la maladie, pour sortir sa famille de sa situation d’extrême pauvreté, obligeant madame à se prostituer depuis qu’il a lui même perdu son travail, le héros – Ben Richards – va participer aux jeux proposés par un pouvoir totalitaire, contrôlant les foules par des programmes télévisés déshumanisés et mortels. Sélectionné pour le programme ultime « la Grande traque », il doit fuir à travers les Etats-Unis et survivre le plus longtemps possible pour sortir sa famille du besoin.

Comment j’en suis venu à lire « Running Man » ? Un souvenir lointain d’un film oublié, la trogne d’un Schwarzy en plein gloire en couv’ du bouquin dégoté dans une boite à lire, la perspective de relire du Stephen King m’ont mené à cette exploration littéraire. Cela s’est évidemment accompagné d’un visionnage du très inégal film sorti en 87.

Quelles inspirations rolistes tirer de cet efficace roman ?

Lire la suite

JDR MAG 45 – PRINTEMPS 2019 – LA CRITIQUE

Comme annoncé précédemment, voici ma chronique consacrée au JDR Mag printanier. Sonnez cors de chasse high-tech, résonnez boucliers de combats améliorés !! Knight est en couverture !!

Sans refaire mon article introductif, je reconnais avoir acheté cet ouvrage en mode compulsif, sans forcément m’inquiéter du contenu. Après avoir lu ce JDR Mag saisonnier, il m’a fallu un temps de maturation pour essayer d’avoir un avis construit. J’ajoute qu’essayant de prioriser le jeu lui-même, avec deux parties organisées sur le mois de mai, j’ai manqué de temps pour alimenter le site web. Cela vaudrait presque un article sur les capacités organisationnelles et motivationnelles du MJ…

Je vais donc faire une critique sur le contenu en essayant d’en balayer le plus d’éléments, sans tout dévoiler, il est nécessaire de lire cet opus pour s’en faire sa propre idée.

Lire la suite

LE FREE COMIC BOOK DAY 2019

Avant de mettre à jour les articles en cours de rédaction sur le JDR, un peu d’information « pop culture » sur un évènement le samedi 4 mai 2019 avec des comics offerts chez certains libraires partenaires ; je pense que je vais tenter ma chance…

Après l’affiche, une vidéo explicative par la chaine Youtube « Les Comics ». Pour les plus pressés, la liste est en fin d’article.

Lire la suite

Shadowrun Anarchy et financement participatif – première critique

Il est question ici d’un premier avis sur le JDR Shadowrun Anarchy, édité originellement par Catalyst, traduit, adapté par Black Book Édition, et proposé en pdf (version bêta) aux joueurs ayant financé le projet. Cette chronique ne peut donc pas être un avis sur le produit final.

ADDENDUM : à ce jour, le livre fini a été livré et vient confirmer l’avis positif de cette première critique (mince j’ai spoilé la suite).

Je précise également qu’à cet article, répondra rapidement un billet sur la jouabilité puisque j’ai pu tester le jeu comme MJ (maître de jeu) lors d’une première partie qui en annonce d’autres…

Lire la suite

Le JDR Mag « collection printemps 2019 » en kiosque

Le JDR Mag printanier est sorti.

Après avoir cherché en vain dans le rayon, j’ai réalisé que le « précieux » était passé sur le devant du bac. Mince, le machin était juste là devant moi et je ne l’avais pas vu. Le petit malin qui gère l’endroit l’a avancé de trois rangs pour le placer presque en tête de gondole. Ensuite, j’avoue, je l’ai acheté dans un réflexe primaire et presque corporatiste.  Prenant le soin de choisir l’exemplaire parfait, sans écornure ni rayure, je n’ai pourtant pas jeté un coup d’œil au contenu alors même que je me targue d’aimer compulser ce que j’acquière. J’avais craqué de la même manière pour l’excellente revue ATOM sur Yukito Kushiro (l’auteur de Gunnm) en janvier dernier et je ne l’ai pas regretté.

IMG_20190326_182100_resized_20190326_113251603.jpg

Il faut se rendre à l’évidence. Je cède au coté obscur, dans une sorte de pulsion rôliste, comme je pouvais le faire, lorsque, adolescent boutonneux, je fondais sur les suppléments  Descartes pour l’Appel de Cthulhu dans une obscure boutique tourangelle. De la même manière, je suis tombé dans le doux piège du financement participatif pour Shadowrun Anarchy (je rédigerai un article sur le sujet, car je vais initier de nouveaux joueurs avec le Pdf en béta déjà transmis par l’éditeur).

Me vient même l’idée que j’ai craqué pour ce JDR mag avec une frustration du manque de parties, dans la même logique qui peut m’inciter à en mater sur Youtube. Il est vrai que le temps me manque terriblement, si bien que le prochain scénar lovecraftien attend sagement son heure, au fond d’un grimoire jauni. De plus, il est ardu d’organiser des parties avec des amis à la vie sociale bien remplie.

Ce sentiment de frustration est-il en lien avec une forme de « Bovarolysme », sujet traité dans cet opus ? Vais-je prendre plaisir à la lecture des articles sur Sandy Petersen, sur le Roi Arthur et d’autres jeux de rôles a priori éloignés de mes priorités actuelles ? Vais-je trouver des inspirations dans les scénarios et autres aides de jeux ?

Vous le saurez dans la prochaine critique du JDR MAG.

Au menu :

NOTULES LUDIQUES

ENTRETIENS
Rencontre avec Sandy Petersen
Rencontre avec Arnaud Cuidet

DOSSIERS
Bilan des financements participatifs 2018
Le Roi Arthur: Le Mythe aux mille visages

ON Y A JOUÉ !
Knight
Meute
Ribbon Drive
Ryuutama
D&D – La Malédiction de Strahd
Star Wars – Officiers de terrain

GN
Shadow Island

SCÉNARIOS & AIDES DE JEU
Scénario Knight
Scénario Wasteland
Scénario Vampire V20

RECETTE
Soupe d’arlande

INSPIRATIONS
Portrait: HAL 9000
La Furie lovecraftienne d’Anders Fager
Les Classiques du cinéma : Akira BFI
Battlefront: Twilight Company

ASPIRINE
Le Bovarolysme (ou la douce maladie des rôlistes)
Espaces et modes d’expression en JdR
BYOD & JdR