Le Domaine de Seedmills – la 2ème édition d’un jeu de rôle ésotérique en Late Pledge – Interview de l’auteur : Maxence Albanel

Récemment, Maxence Albanel, auteur indépendant, a pu financer son projet de deuxième édition de son jeu de rôle (JDR) : le Domaine de Seedmills. Cette version sera améliorée dans son contenu et sa mise en forme ; elle s’accompagne aussi d’une campagne dédiée. Le jeu est en late pledge du 25 février au 10 mai 2021 sur la plateforme Gameontabletop. Cela nous semblait être une belle occasion pour poser des questions à l’intéressé sur cet opus et ses autres projets.

Si vous êtes intrigués, cliquez sur l’image ci dessous, vous serez transporté comme par magie sur la page du financement. Sachez également que Maxence Albanel a un site, une page youtube et un compte instagram et que je suis certain qu’il saura répondre à vos éventuelles questions après cette interview.

L’appel du JDR : En lisant le résumé de cet univers, je me suis demandé plusieurs choses, avant de pledger, je le concède. A quel âge as-tu découvert le JDR ? Autrement dit, quand as-tu cédé à l’appel du JDR ?

Maxence Albanel : Ahhh bonne question ! J’ai commencé le Jeu de rôle à 19 ans.
Mais au début j’étais surtout joueur, je n’étais pas encore dans la phase « achat compulsif de livres ». C’est à 23 ans que j’ai commencé à réellement développer une envie de découvrir des tonnes d’univers.

L’appel du JDR : Comment t’es venu l’envie de créer ton propre JDR ? Est-ce un cheminement progressif ou une envie évidente dès le départ ?

Maxence Albanel : Si tu savais… Seedmills n’était pas DU TOUT prédestiné à devenir un jeu de rôle. Au début, je voulais en faire une BD.
Mais impossible d’avancer sur la BD, et j’avais plusieurs frustrations. La première était de ne pas arriver à dessiner tout ce que je voulais comme je le voulais. La seconde était le sentiment de me dire qu’une BD se lisait beaucoup trop vite, et donc d’avoir fait un gros boulot pour 30 minutes de lecture ce n’était pas grisant… Et puis je suis tombé sur les musiques de Shadoko et cela a créé un déclic, comme une évidence « Il faut que je développe un jeu de rôle avec une bande son » (ce cheminement s’est fait sur 2 ans).

L’appel du JDR : Quelles sont tes influences tant en termes d’univers que d’éventuels auteurs ? Voire tes jeux références ?

Maxence Albanel : Ouh la, il ne faut pas me lancer sur le sujet car je suis un obsessionnel du détail. Chaque référence m’apporte une chose en particulier. En termes de dessin, mes références sont nombreuses : Shinichi Sakamoto, Boichi, Martin Abel, Obata, Takahashi Tsutomu, Takehiko Inoue Greg Capullo et d’autres que j’ai oubliés.
En termes d’univers, je suis un amoureux de l’univers de Sekiro. En termes de jeux de rôle, j’aime beaucoup Wastburg et Naheulbeuk. Mais je ne me suis jamais vraiment inspiré de jeu de rôle en particulier pour créer Seedmills, sauf pour le système de jeu avec une forte inspiration de Naheulbeuk et je ne m’en cache pas.


L’appel du JDR : Pourquoi de l’heroic fantasy et d’ailleurs peut-on qualifier ce jeu d’heroic fantasy ?

Maxence Albanel : Ah ! Je t’avouerai que je n’arrive pas à définir le style de Seedmills. Les lecteurs choisiront pour moi.

L’appel du JDR : Dans ta proposition de cadre d’univers, avec ses composantes et secrets, est-ce qu’on est plutôt sur un cadre général ou une description exhaustive du monde ?


Maxence Albanel : Euh… Je n’ai pas bien compris la question. Contrairement à l’édition 1 qui n’était pas assez développée, l’édition 2 sera plus cadrée. Mais encore une fois je propose des choses, les MJ pourront en faire ce qu’ils voudront.

L’appel du JDR : As-tu envie de donner quelques infos sur la campagne qui doit accompagner cette nouvelle édition mais aussi sur les apports de ce nouvel opus de ton jeu ?

campaign image 5

Maxence Albanel : Oui, avec plaisir. En termes d’apport, il y aura beaucoup plus de contenu sur l’univers, des corrections majeures au système de jeu, des nouvelles illustrations. Mais la différence, c’est que je suis beaucoup plus encadré. Cette fois-ci, je fais appel à une amie qui fera la mise en page (c’est son métier), mon distributeur qui me donnera son point de vue si c’est publiable ou non, et les contributeurs de la campagne qui pourront aussi me transmettre leur point de vue.

L’appel du JDR : Peux-tu nous donner quelques infos sur le système de jeu ? Quel est son fonctionnement ? Penses-tu pencher du côté simulation ou du côté narration ?

Maxence Albanel : Seedmills est à mon sens un jeu narratif. Le système de jeu est simple. Pour réussir vos tests, il faut faire en dessous de vos caractéristiques. Le jeu se joue avec un D100 et un D10. Il y a aussi les points de ressources et les points d’anxiété qui sont importants. J’ai aussi ajouté dans l’édition 2 quelques bricoles en plus que je vous laisse découvrir sur l’actual play des Supergeekettes.

L’appel du JDR : J’ai remarqué que la musique avait beaucoup d’importance dans ton projet. Peux-tu en dire plus sur le sujet ?

Maxence Albanel : Oui pour moi, les musiques sont le cœur de Seedmills. J’ai toujours trouvé ça dommage que des jeux de rôles n’aient pas leurs propres musiques.

Bon après, cela ne m’étonne pas non plus, cela a un coût non négligeable. Mais nécessaire.

L’appel du JDR : Peux-tu évoquer d’autres projets que tu pourrais développer à l’avenir, voire d’autres projets en cours ?

Maxence Albanel : Justement j’étais en train de faire mon planning de projets de financement participatif. En juin, il y a une campagne qui arrive qui se nomme Médiéval MJ Art. (Chuuut, c’est encore un secret). En octobre, il y a un projet de t-shirt rôliste made in France en coton bio que je vais développer avec un ami. En 2022, trois nouvelles campagnes arriveront.

L’appel du JDR : Tu as la double casquette auteur et illustrateur. Est-ce que ta partie d’auteur est satisfaite du dessinateur et vice versa ? Peux-tu, de manière totalement schizophrénique, te donner des conseils ? 😉

Maxence Albanel : Ahahah !!! Alors je suis rarement satisfait de mes productions en règle générale. Les conseils que je me donnerai :

  • Arrête d’être aussi dur,
  • Sois un impatient encadré
  • Ne culpabilise pas si tu n’es pas efficace un jour ou deux dans la semaine.

L’appel du JDR : As-tu un petit croquis à partager avec les lecteurs de l’appel du JDR ?

Maxence Albanel : Oui, voici un croquis de Seedmills.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s